fbpx

Une nouvelle décennie, ça déménage

 

Depuis près de trois ans, le siège de la flèche était situé dans les bureaux d’ABCP Architecture. Une sorte de colocation de circonstance qui nous a bien servis.

 

 

Dans le local 412 du 300, rue Saint-Paul, il y avait les architectes, évidemment, mais aussi leur division d’urbanisme et une autre petite boîte spécialisée en mécanique du bâtiment. Nous étions un peu les intrus, mais nous avons tout de même cohabité avec tout ce beau monde dans une espèce de curiosité mutuelle envers nos univers respectifs. 

 Nous avions notre petit coin à nous, dans une pièce magnifique, baignée de lumière naturelle. L’ensemble constituait un espace de travail motivant et calme à la fois, pourvu de tout ce dont on a besoin pour abattre des tonnes de boulot : mobilier de qualité, salles de réunion hyper équipées, service de réception, spacieuse cuisine-salle à manger, tiroirs de grignotines, espace détente, vestiaires et douches pour les sportifs du midi. Le gros luxe, quoi… Nous y étions bien et nous y avons eu passablement de succès. 

Bonne nouvelle pour les architectes : à la fin novembre 2019, ils nous ont annoncé qu’ils devaient reprendre leur local vu la croissance de leurs affaires. 

 

Ceci explique cela

Vous comprenez maintenant un peu mieux la pause prolongée qu’a prise cette infolettre. En plus du congé des Fêtes, nous avons consacré les dernières semaines à trouver un local, faire nos boîtes, négocier un bail, magasiner chaises et bureaux, nettoyer, peinturer, prendre rendez-vous avec le gars du câble, puis celui du système d’alarme, déménager nos boîtes, les défaire et puis nous installer, tout en continuant de servir nos clients! 

Bref, on n’a pas chômé, comme dirait l’autre. 

 Et si j’ai affirmé plus haut qu’il s’agissait d’une bonne nouvelle pour la firme d’architecture, elle n’en était pas moins bonne pour nous. Simplement, elle nous demandait de nous remuer un peu et de saisir cela comme une opportunité : celle d’être vraiment chez nous, de choisir ce qu’on allait accrocher sur les murs, d’occuper la salle de réunion quand bon nous semble et d’aménager notre propre studio de balado. 

 Nous voici (presque complètement) installés dans ce nouvel espace qui sera, j’en suis convaincu, le lieu d’innombrables réussites qui propulseront l’entreprise dans cette nouvelle décennie.

 À toute la gang d’ABCP, et particulièrement aux associés François, Vadim, Michel, Pierre, Dany, Cathy et Bernard-Serge, merci pour tout.

 Et à vous tous, précieux clients, lecteurs et proches de l’agence, merci de noter notre nouvelle adresse:

la flèche
1183, rue De Saint-Vallier Est
Québec (QC)  G1K 3R9

Vous passerez nous voir!

Emmanuel Moisan, cofondateur et stratège

 

Parlons-en

C’était hier, 29 janvier, la 10e journée Bell cause pour la cause. La cause? La santé mentale. Au-delà de tout ce qu’on peut dire, ou pas, de l’entreprise dont le nom est accolé depuis 10 ans à cette journée, c’est bel et bien de la cause qu’il faut causer. En parler pendant une journée, c’est bien. Ça crée un momentum, comme on dit. Ça mobilise. Mais force est de constater que même après toutes ces années de causeries, il reste beaucoup de placotage à faire pour briser les tabous. On ne le dira jamais assez : cette cause doit être entendue chaque jour.

 

Concrètement

Dans le même ordre d’idées, il y a cet article de La Presse où on apprend dès la première phrase qu’au «Canada, chaque semaine, des problèmes de santé mentale empêchent un demi-million de personnes de se rendre au boulot». Le texte résume ensuite 5 recommandations tirées d’un manuel lancé par le Centre for Addiction and Mental Health de Toronto, d’où provient ce chiffre monstrueux, afin de guider les chefs d’entreprise dans des stratégies à long terme, pour le bien-être de tous.

 

 

 

Abonnez-vous